Peinture aborigène, un art authentique et envoûtant …

Peinture aborigène, un art authentique et envoûtant …

J’ai eu l’occasion en juillet 2021 de visiter la splendide exposition aux BOZAR de Bruxelles consacrée à la peinture aborigène.

Ce fût une révélation, quelle magnifique exposition…

Cet art d’origine primitive est peu connu chez, sauf d’amateurs éclairés, mais je dirais mérite d’être connue et reconnue.

Principalement, la technique utilisée consiste à déposer des points de couleur sur un fond coloré pour produire des motifs géométriques.

L’effet est splendide, jugez en plutôt:

Peinture aborigène

Il faut savoir que peintures rupestres aborigènes remontent à plus de 40 000 ans avant notre ère et seraient donc plus vieilles que certaines représentations trouvées en Europe, comme Lascaux par exemple. Il s’agit donc de l’art le plus ancien connu à ce jour.

On trouve deux types de peinture aborigène , d’une part un art naturaliste représentant des silhouettes et des peintures figuratives , plutôt au nord de l’Australie, et d’autre part un art plus schématique dans le centre et le sud du pays, qui utilise principalement les motifs géométriques.

L’art aborigène est aussi en corrélation forte avec le sacré, le monde des dieux et des esprits.

La peinture aborigène représente soit des personnages du Temps du Rêve, soit des sortes de cartes stylisées de la Terre vue du ciel.

Pour en savoir plus, je vous invite à consulter ce site.

La lumière chez les impressionnistes

La lumière chez les impressionnistes

L’impressionnisme est un courant pictural que j’affectionne tout particulièrement pour le rendu de la lumière, pour la vibration qu’on y retrouve et qui crée une émotion.

Les plus beaux tableaux impressionnistes éveillent en nous une émotion liée à un paysage, la lumière d’un moment d’une journée d’été ou d’hiver…

 Cette magnifique peinture de Claude Monet en est un merveilleux exemple:

 

 

 Claude Monet (image libre licence Pixabay)

 

On y retrouve ici toute la beauté de la lumière tamisée par les nuages, d’une journée de fin d’été et un rendu de la mer et de la plage de galet imprégné par cette douce luminosité.

Le secret de cette lumière, de cette impression réside dans une pose de couleurs primaires et secondaires sans les mélanger et une technique picturale qui ne s’attarde plus à rendre les détails, mais à les suggérer. 

Pour s’en rendre compte, il suffit de regarder une toile impressionniste de près et puis de loin.

Il se forme ainsi sur notre rétine une image constituée par les photons renvoyés par ces couleurs posées pures, qui est interprétée par notre cerveau, donnant une impression générale, une atmosphère …

Détail vu de près illustrant la technique: